PSG – ASSE : Qui va rejoindre les demi-finales selon les bookmakers ?

8 janvier 2020 à 10:40 par Sévan Yessayan

0

Le PSG est largement le favori des bookmakers avant son quart de finale face à l’ASSE.

Peu importe l’adversaire à l’échelle nationale, le PSG, coté à 1,10, est largement favori pour remporter ce duel contre l’ASSE. Ce match au Parc des Princes, viendra clôturer les quarts de finale de la Coupe de Ligue, ce mercredi soir à 21h. Si vous aimez prendre des risques, il est temps de mettre un petit billet qui pourrait vous rapporter gros. Car la cote grimpe à 22,25, si Saint-Étienne arrive à battre le géant parisien sur sa pelouse. Un match nul, déjà plus probable est évalué à 9,69.

Une victoire 3-0 du PSG, la probabilité la plus envisagée par les bookmakers

Une victoire 3-0, c’est le score le plus probable pour les experts des cotations, à la moyenne de 5,63. D’autres scores sont envisagés comme 2-0 ou 4-0, ils sont respectivement estimés à 6,14 et 6,86. C’était le résultat final le 15 décembre dernier, lorsque Paris est allé s’imposer 4-0 à Geoffroy-Guichard. Neymar, Kylian Mbappé et Mauro Icardi avaient trouvé le chemin des filets. La cote d’un match nul, 1-1 atteint 17. C’est le mieux que Saint-Etienne puisse espérer dans le temps réglementaire. Cela s’est produit en septembre 2016, lorsque les Verts sont repartis du Parc des Princes avec un point, en championnat.

Vous aimerez aussi:  ASSE - Ça coûte combien de recruter Jérôme Prior (VAFC) ?

Mbappé, Neymar et Icardi sont prêts à ouvrir le compteur de buts en 2020

Le retour de Neymar, Mbappé et Icardi sur le flanc de l’attaque parisienne risque de faire des dégâts. L’hypothèse de voir un but de l’une des trois superstars parisiennes fluctue autour de 1,55. Du côté des Verts, la première menace se nomme Robert Beric, la cote de voir un but de l’attaquant slovène est évaluée à 5,44. Elle rejoint celle de son coéquipier, Denis Bouanga, puisqu’elle atteint 5,61.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑

Vous aimez cet article ?
Recevez la newsletter pour ne pas rater les prochains !
S'abonner
Fermer