PSG : Près de 35 M€ d’indemnités de départs pour QSI

29 décembre 2020 à 12:45 par Thomas

0
PSG licenciement coût

Remercié par le PSG, Thomas Tuchel devrait partir avec 7 à 8 millions d’euros d »indemnités compensatoires.

Le Paris Saint-Germain a confirmé, ce mardi 29 décembre dans la matinée, la séparation d’avec Thomas Tuchel, jusqu’alors entraîneur de l’équipe fanion. Il restait six mois environ de son contrat au technicien allemand et à ceux qui l’accompagnaient dans son staff. Ils seront financièrement compensés, par la direction parisienne, comme c’est la règle en pareille situation.

Tuchel et le PSG c’est officiellement terminé

Selon le journal Le Parisien, il est question d’un départ facturé de 7 à 8 millions pour le fond souverain Qatar Sports Investments (QSI), aux commandes du club de la capitale, depuis 2011. Cette somme porte désormais à presque 35 millions d’euros, le total des indemnités estimées versées par l’actionnaire, aux entraîneurs qu’il a licencié. En une décennie, depuis Antoine Kombouaré le premier, quatre l’ont suivi. Tous n’ont pas été virés, Unai Emery s’en est allé au terme de son contrat, quant à Carlo Ancelotti, il est le seul qui ait rapporté de l’argent en partant, puisque le Real a compensé son recrutement à hauteur de 7 millions d’euros.

Vous aimerez aussi:  Man City : Salaire, contrat ce que le Barça proposerait à Agüero

De chères indemnités pour Paris. Encore plus à Chelsea

Les trois autres par contre, que sont Kombouaré, Laurent Blanc et Tuchel, ont tous été rétribués à la séparation. Laurent Blanc en tête de liste, on se souvient de son indemnité record en France, donnée à 22 millions d’euros. Qui s’ajoutent donc au presque 8 millions pour Thomas Tuchel et la moitié bien avant (4 millions), consentie à Antoine Kombouaré, au moment de son départ, sur la fin de l’année 2011. Cela représente donc près de 35 millions d’euros compensatoires en dix ans. Paris est presque le champion d’Europe de la catégorie, mais il est devancé de Chelsea, intouchable sur ce siècle, avec les départs de Mourinho (deux fois), Scolari ou encore Villas-Boas. Le premier, le Special One, aurait touché pas moins de 37 millions d’euros, en deux licenciement avec les Blues, en 2007 puis 2015.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑
  • Sportune sur Facebook

  • Sportune sur Twitter

  • Instagram

  • Sportune TV