Tennis – Gilles Moretton candidat à la FFT dévoile son programme

26 mai 2020 à 12:00 par Thomas

0
FFT présidence

Gilles Moretton (au centre veste beige) et son équipe briguent la présidence de la FFT.

Normalement programmée au mois de décembre prochain, l’élection à la présidence de la Fédération française de tennis (FFT) devrait normalement se tenir en avril 2021, en conséquence de la crise sanitaire. Dans cette attente, les candidats fourbissent leurs armes, ce mardi c’est Gilles Moretton, le challenger du sortant Bernard Giudicelli, qui dévoile son programme, pour les quatre années à venir.

Gilles Moretton détaille comment il veut conquérir la présidence de la FFT

« Ma candidature est placée sous le signe de l’humain et des valeurs, explique l’ancien joueur professionnel, aujourd’hui président de la ligue Auvergne-Rhône-Alpe. Elle est d’abord et avant tout le reflet de toute une équipe de passionnés que j’ai l’honneur de représenter et que je remercie chaleureusement. 1150 bénévoles issus de 830 clubs différents, représentant toutes les composantes de la famille du tennis, ont contribué depuis un an à la construction de notre programme. » Parmi ses soutiens les plus populaires, Moretton peut compter sur l’ancien capitaine de la Coupe Davis, Arnaud Clément et d’Amélie Oudéa-Castera, ancienne joueuse devenue femme d’affaire influente.

Le programme de Gilles Moretton s’articule en 10 points ci-dessous :

1. Rassembler notre famille pour donner au tennis un nouvel avenir,
2. Construire ensemble un projet pour notre sport basé sur trois valeurs fondatrices : la démocratie, l’éthique et le respect de chacun,
3. Réformer la gouvernance de la FFT afin de garantir le retour à la transparence et aux débats d’idées,
4. Conférer aux clubs, dans un souci de représentativité démocratique, le droit de vote direct pour les grandes décisions engageant l’avenir du tennis,
5. Façonner le club de demain, en faire un lieu de vie, de partage, de performance sportive pour en faire une référence du monde sportif,
6. Représenter une force collective de rassemblement, de réflexion, d’écoute et de propositions, dans un lien de proximité renforcée vis à vis des clubs, des professionnels, des bénévoles et des pratiquants,
7. Garantir à la France une présence digne de son rang et de son histoire au sein des instances internationales du tennis,
8. Restaurer le dialogue entre les élus et nos joueuses et joueurs professionnels afin de rétablir l’union dans la grande famille du tennis,
9. Redonner au management de la FFT la confiance et la stabilité dont son action a besoin,
10. Élaborer, par la contribution de l’ensemble de ses membres et adhérents, le programme sur lequel nous nous engagerons avec efficacité, détermination et dans le respect de valeurs humanistes

Remise en cause du bilan de Bernard Giudicelli, l’actuel président

Sans le remettre directement en cause, Gilles Moretton tacle le bilan de l’actuel président de la FFT. Il parle dans son programme de « redevenir une fédération de référence, avec le respect et l’éthique comme valeurs centrales de notre action », et d' »apporter des solutions concrètes aux graves problèmes que le monde du tennis a rencontrés ces dernières années. » Il assure à ce titre vouloir « réunifier la famille du tennis », « revaloriser l’image (..) qui a souffert de trop de dérives et d’un manque de cohérence autour de valeurs fortes » et « séduire de nouveaux licenciés ». Comprendre que tout ou presque reste à faire. Les hostilités sont ouvertes, elles devraient s’amplifier, d’ici à l’élection fédérale.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑

Vous aimez cet article ?
Recevez la newsletter pour ne pas rater les prochains !
S'abonner
Fermer