105 millions d’euros : en une saison, les pertes de Manchester City ont triplé

Posté le 6 janvier 2010 par

x0

La première saison du Cheikh Mansour ben Zayed al Nahyan à la tête de Manchester City se sera soldée par un désastre financier. Presque trois fois de plus de perte que la saison précédente, à 105 millions d’euros, annonce le club mancunien, ce mercredi. Depuis son rachat des Citizens en août 2008, le Cheick a investi 400 millions d’euros dans son club avec le seul objectif de ramener le titre en Premier League anglaise qui échappe à Manchester City depuis la saison 1967-68.

Le Cheikh Mansour ben Zayed al Nahyan

Le Cheikh Mansour ben Zayed al Nahyan

En une saison, les charges d’exploitations ont augmenté de 150 % par le truchement d’une hausse considérable des salaires du personnel et bien entendu des joueurs. Pour rappel, l’arrivée du Cheick à la tête de Manchester City s’était accompagnée du buteur brésilien Robinho arraché pour 46 millions d’euros au Real Madrid.

« Les résultats financiers reflètent les changements rapides qui se produisent dans le club mais ne sont que la conséquence du plan d’investissement établi par le conseil d’administration et les propriétaires du club, afin d’aboutir à un modèle économique stable » a dit le directeur financier du club, Graham Wallace qui ajoute : « Nous avons toujours dit que cette transformation se ferait sur plusieurs années et cela se reflète dans ces chiffres. » Entre les bonnes intentions et la réalité du terrain il n’y a qu’un pas que Manchester City n’a toujours pas franchi : à preuve les 103 millions d’euros dépensés cet été sur le marché des transferts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.