Girondins de Bordeaux : Tavernost et Triaud en prennent pour 8000€

Posté le 14 mars 2011 par

x0

Nicolas de Tavernost

Le Conseil National de l’Ethique a condamné l’actionnaire principale et le président des Girondins de Bordeaux, Nicolas de Tavernost et Jean-Louis Triaud, à respectivement 3000 euros et 5000 euros d’amende. En cause : les « déclarations publiques et blessantes », selon le CNE, émises envers l’arbitrage après la rencontre Bordeaux – Caen (victoire des Caennais 2 buts à 1 le 12 février).

Jean-Louis Triaud s’était lâché en parlant de « l’incompétence, le manque de sang-froid et de lucidité de trop d’arbitres ». Il s’en était même pris directement à l’homme en noir, Saïd Ennjimi, en revenant vers les vestiaires. On ne plaisante pas avec le Conseil National de l’Ethique, même après une défaite bordelaise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.