Losc, Ligue 1 – Entre le titre et la Palme d’Or, Seydoux a choisi…

1 mai 2011 à 16:13 par admin

0

Michel Seydoux, président du LoscMichel Seydoux est un homme au multiple casquette qui se trouve être au coeur de l’actualité sur plusieurs domaines. En sa qualité de président du Losc, d’abord, il doit répondre encore et encore à la même question – Lille joue-t-il le titre – et justifier le positionnement de son club qui sera très certainement, l’un des représentants nationaux en Ligue des champions. Mais Michel Seydoux est aussi producteur de cinéma et du film « Pater », réalisé par Alain Cavalier, qui sera en compétition au prochain festival de Cannes.

Seydoux et le Losc assument leurs ambitions

L’Agence France Presse a donc cherché à savoir ce qui avait le plus d’importance pour le dirigeant nordiste. Et sa réponse ne souffre d’aucune ambiguïté : « On va présenter le film qui a le plus petit budget (750.000 euros) mais qui j’espère offrira du plaisir. Après dix ans de vie au LOSC, si on me disait c’est ça ou ça, je prends le titre plutôt que la Palme d’Or. Et je m’excuserai auprès d’Alain Cavalier. Je sais qu’il aime beaucoup le foot. »

Vous aimerez aussi:  PSG : A combien s'élève la fortune de Nasser al-Khelaïfi ?

Dix ans de vie commune avec les dogues méritent récompense. Quitte à ce qu’un titre soit financièrement plus couteux qu’une seconde place ainsi que Michel Seydoux l’admet : « Dans cet aspect, l’aspect économique le plus important, c’est la Ligue des champions. Mais il n’est jamais trop tôt pour être champion même si cela coûte un peu d’argent. Etre champion est important dans la nouvelle histoire que le club doit écrire. » Voila aussi qui confirme une autre vérité : le Losc assume désormais ses ambitions de titre.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑
  • Sportune sur Facebook

  • Sportune sur Twitter

  • Instagram

  • Sportune TV