Emirates (PSG, Real Madrid, Arsenal…), le sponsor le plus généreux du football

Posté le 3 octobre 2017 par

x0

Sur le maillot du PSG ou d’autres grands clubs d’Europe, Emirates est un sponsor incontournable du foot. -@Twitter/PSG

Que celui qui prétend suivre le foot, sans connaître la marque Emirates se lève et nous écrive. On ne le croiras pas, sans un argumentaire (très) très fourni. Parce qu’en effet, quiconque s’intéresse à la chose du football a déjà entendu, vu ou lu, une promotion sinon le nom, de la compagnie aérienne dubaïotte. Emirates est partout, sur le maillot du Paris Saint-Germain, celui du Milan AC ou du Real Madrid, associés à la Fédération anglaise (FA) ou plus significativement encore, au club d’Arsenal.

frameborder= »0″ width= »600″ height= »338″ src= »//www.dailymotion.com/embed/video/x589wuc?autoPlay=1″ allowfullscreen= » »>

Le sponsor du PSG, d’Arsenal ou du Real Madrid investi près de 126 millions d’euros la saison

Avec les Gunners, Emirates est tout à la fois un sponsor maillot et le naming du stade londonien. Bref, la marque est ultra présente, c’est d’ailleurs, selon une étude du groupe CSM Sport and Entertainment, celle qui investit le plus fans le domaine du football, avec sept partenariats majeurs, pour une dépense totale avoisinant les 126 millions d’euros (Emirates est sur le maillot du Paris SG, moyennant 25 millions d’euro par an, environ, jusqu’en 2019).

Gazprom et Nissan sont les deux autres sponsors les plus généreux du foot

Emirates est suivi du groupe russe Gazprom qui investit près de 80 millions d’euros par saison, pour associer son image à celle de deux clubs : le Zenit Saint-Pétersbourg en Russie et Schalke 04, en Bundesliga allemande. Nissan, enfin, complète le podium des sponsors les plus généreux du foot, avec 71M€ investis. Le constructeur automobile soutient notamment la Ligue des champions et pas mal de joueurs, dont le capitaine du PSG, Thiago Silva ou le milieu de terrain du Barça, Andres Iniesta.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.