F1 – Ferrari: Une 3e voiture, combien ça coûte(rait) ?

Posté le 7 novembre 2011 par

x0

Ferrari en F1 - @Iconsport

Ferrari en F1 - @Iconsport

Luca di Montezemolo a toujours estimé le principe d’engagement d’une troisième voiture en Formule 1. La proposition a été rejetée par la Commission F1 la semaine dernière, mais l’idée reste la même depuis 2009. Proposée à l’époque pour être une alternative plus compétitive aux nouvelles équipes (Team Lotus, Marussia Virgin Racing et HRT), le discours n’a pas changé hier au Mugello. Le président de Ferrari estime en effet qu’il serait plus compétitif pour la Formule 1 d’avoir une troisième voiture.

Ferrari veut une 3e voiture en F1, un modèle économique intéressant

Sportivement parlant c’est un argument, mais aussi économiquement. Le concept inspiré par le président de Ferrari se compose d’un deal de location de la 3ème voiture avec une équipe de 70 personnes, tous membres de la Scuderia et un accord d’évolution de la monoplace, via un décalage d’évolution sur les deux voitures premium. Sur le fond, cela permet de préserver l’emploi de ses employés, sans faire des coupes sombres et un modèle économique intéressant. Plusieurs chiffres sont annoncés autour de cette troisième voiture. Le seul exemple connu a été l’accord pour 2008 (avorté) entre McLaren-Mercedes et Prodrive. Signé en 2007, le deal convenait d’une monoplace McLaren complète engagé par Prodrive avec son personnel. A l’époque cette location devait coûter 75 millions d’euros. Mais aujourd’hui, avec la réduction des coûts mis en place depuis trois saisons, l’affaire est nettement moins onéreuse.

Une 3e voiture en F1 pour Ferrari, c’est entre 20 et 30 millions d’euros

En 2009, Luca di Montezemolo avait annoncé que sa 3ème voiture était louée pour 2010 pour la modique somme de 45 millions d’euros. Plus largement l’estimation tourne autour de 20 à 30 millions d’euros tout compris. Economiquement, le concept de la troisième voiture est seulement soutenu par Ferrari. Pour cause : la location des moteurs, autrefois un moyen de gagner beaucoup d’argent pour le constructeur italien (entre 25 et 40 millions d’euros par an !), a fortement chuté depuis 2010, tournant autour de 8 millions d’euros. Alors que la location de cette 3ème monoplace serait une bonne affaire commerciale pour les finances de la Scuderia Ferrari. Mais il faudra attendre encore un peu pour que cela se réalise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.