FC Barcelone transfert: Song, une clause pas si imposante

20 août 2012 à 20:40 par Marcelo Martins

0

Alexandre Song, nouveau barcelonais | @IconSport

Alexandre Song appartient désormais au FC Barcelone. Le Camerounais quitte Arsenal pour une indemnité de transfert estimée à 19M€. En débarquant en Espagne, le milieu de terrain a signé un contrat jusqu’en 2017 qui suppose une clause libératoire, obligatoire sur le territoire ibérique. Et le FC Barcelone a l’habitude de blinder ses joueurs lors d’un recrutement, c’est à nouveau le cas pour Song qui dispose donc d’une clause à 80 millions d’euros. Focus sur ce thème au FC Barcelone.

FC Barcelone: 80M€ pour Song, une des plus basses clauses du club

Cette clause libératoire ne suppose toutefois que la 16e place (ex-aequo avec Xavi Hernandez) de ce « classement » au Barça. Alors que des joueurs comme Sergio Busquets (24 ans) ou Thiago Alcantara (21 ans), qui évoluent au même poste que Song (24 ans), sont respectivement « couverts » à hauteur de 150 et 90M€. La somme est donc loin d’être parmi les plus grosses clauses du club catalan, dominées évidemment par Lionel Messi (250M€) et Andrés Iniesta (200M€) – mais 80M€, cela reste tout de même suffisant pour repousser les éventuelles « attaques » de l’extérieur.

Presque tous sont « blindés »

En effet, c’est presque une tradition au club, la majorité des joueurs sont « contractuellement blindés ». Jordi Alba, l’autre arrivée de l’été côté Barcelone, est à 90M€. Seuls les joueurs jeunes ou d’un certain âge possèdent une clause libératoire à la portée d’un éventuel courtisant. Carles Puyol et ses 34 ans pourrait être libéré pour 10M€ – Isaac Cuenca, 21 ans, a lui prolongé son contrat jusqu’en 2015 en janvier dernier, muni d’un montant libératoire 20M€.

Visite de la maison et du garage londonien de Song

Retrouvez en page 2, le classement des principales clauses libératoires du FC Barcelone

Pages : 1 2





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut de page ↑