Federer-Tsonga – Finale Bercy: Quand Roger vaut 52 Jo…

Posté le 13 novembre 2011 par

x0

Le duel Federer-Tsonga - @Iconsport

Le duel Federer-Tsonga - @Iconsport

Le match Federer-Tsonga de ce dimanche est la finale rêvée pour l’Open de Bercy tennis 2011. Une rencontre entre un Français et la star mondiale du tennis, Paris ne pouvait espérer mieux pour la promotion du derniers Masters 1000 de la saison. Pourtant, si on y regarde de près, ce match entre Fererer et Tsonga apparaît bien déséquilibré sur la papier. Les bookmakers font en effet descendre la cote pour une victoire du Suisse jusqu’à @1,20. Chez Sportune, au delà de l’aspect sportif, on a décidé de comparer ce dimanche les deux champions sur leurs chiffres business. Et là aussi, dans un choc Federer-Tsonga, il n’y a vraiment pas photo. On fait le point…

Sur Facebook, Federer vaut 52 Tsonga !
Même s’il est descendu à la 4e place du classement ATP, Roger Federer reste, et cela ne risque pas de changer de si tôt, le tennisman le plus populaire du monde. Difficile, pour Tsonga, de lutter sur ce plan. Un chiffre éloquent: quand Jo-Wilfried Tsonga accumule plus de 175 000 fans sur sa page Facebook (Jo est le tennisman français le plus populaire du réseau), Roger Federer, de son côté, a déjà recruté… 9,17 millions de fans, soit 52 fois plus. Roger est le tennisman le plus populaire sur Facebook. A part Nadal (8 millions de fans), personne ne semble en mesure de contester sa supprématie.

En prize money, Federer vaut 9 Tsonga !
Le vainqueur de ce choc de dimanche repart avec un magnifique chèque de 454 000 euros quand le finaliste se « contente » de 214 400 euros. Pour Federer, ce tournoi est l’occasion de dépasser les 4 millions de dollars de prize money accumulés sur cette année 2011. Un chiffre en-dessous de la moyenne de Fedex, qui accumule près de 65 millions de dollars de gains en tournoi sur sa carrière débuté en 1998, soit 4,6 millions de dollars par an. Du côté de Jo-Wilfried Tsonga, le tournoi de tennis de Bercy 2011 permet, quoi qu’il arrive ce dimanche, de franchir la barre des 2 millions de dollars gagnés en 2011 sur le circuit. Une belle saison pour Jo, en terme de business. Le Français accumule en moyenne 900 000 dollars de prize money par an depuis ses débuts sur le circuit en 2004 pour un total de 6,9 millions de dollars. C’est… plus de 9 fois moins que Federer.

Dans la pub, Federer vaut 15 Tsonga
Entre Federer et Tsonga, ce n’est pas le même monde non plus côté publicitaire. D’abord parce que Fedex est la figure emblématique de Nike dans le tennis, quand Tsonga figure parmi les meilleurs joueurs de l’armada du grand rival Adidas. Aussi et surtout parce que la notoriété de Roger fait que le Suisse est capable d’accumuler plus de 30 millions d’euros par an de revenus publicitaires, selon les chiffres du magazine Forbes. C’est 15 fois plus que les 2 millions d’euros que Tsonga négocie chaque année. Selon les données de L’Equipe Magazine datés de mars 2011, Jo accumule au total 3,3 millions d’euros de revenus annuel. Un chiffre qui fait de lui le tennisman français le mieux payé. En face, selon Forbes, les revenus cumulés de Federer grimpent jusqu’à près de 40 millions d’euros. Le Suisse est le sportif européen le mieux payé à l’heure actuelle, tous sports confondus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.