JO 2021 : Comparatif des primes de médaille entre les différentes nations

24 juillet 2021 à 9:40 par Thomas

0
Médailles JO primes comparatif
D’un pays à un autre, une médaille olympique ne vaut pas la même chose pour celles et ceux qui les obtiennent.

L’argent, certains comme Teddy Riner ne veulent même pas en entendre parler. Celui de la couleur métal, car le judoka français ne brigue que l’or aux JO de Tokyo 2021. L’argent dont on vous parle ici, est celui qui salue une performance remarquable, car la prime à la médaille obtenue. En France, elle a été revalorisée par le gouvernement, pour cette olympiade. L’or apportant précédemment 50 000 euros, en vaudra 15 000 de plus, à Tokyo.

L’or pour les Français vaut trois fois moins qu’en Italie

Mais à l’échelle du reste des nations engagées sur ces JO 2021, la France ne joue pas l’égalité avec tout le monde. Il y a des pays qui peuvent la jalouser, notamment ceux réunis sous la bannière de la Grande-Bretagne, ou de l’équipe nationale de Suède. Eux ne toucheront rien de leur performance. Ailleurs en Europe, il existe de très fortes disparités, avec l’Allemagne qui promet une prime pour l’or, plus de moitié inférieure à la Belgique, qui elle même sera deux fois moindre que l’Espagne et de trois fois, celle de l’Italie. Le pays de la Botte a augmenté de 30% le montant des bonus, parmi les plus gros observés. Avec la Hongrie (+ 40%)

Un million à Singapour, un lingot en Malaisie…

D’autres pays promettent plus encore à leurs athlètes, dans le cas où ils se pareraient d’or. Et qu’ils feraient une promotion mondiale et soudaine, de la nation. En 2016, Singapour promettait d’offrir un million de ses dollars locaux (622 000 € environ), à tout champion femmes et hommes des Jeux de Rio. Le nageur spécialiste du papillon, Joseph Schooling, est le premier (et jusqu’ici le seul), à avoir décroché le pompon. La même prime est reconduite, cette année. A Hong Kong, sevré de médaille depuis 2016, la récompense individuelle a été rehaussée, selon le South China Morning Post, à 5 millions de dollars nationaux, soit un peu plus d’un demi-million d’euros.

Vous aimerez aussi:  F1 2021 : Raikkonen le pilote qui a cumulé 450 millions d'euros de salaire

Un salaire à vie versé aux médaillés en Malaisie

Mieux, en Malaisie, chaque médaillé reçoit une rétribution financière (200 000 euros pour de l’or), avec un salaire à vie, en plus. De l’ordre de 1 000 euros par mois, les vainqueurs. Quant au Japon, le pays hôte de l’événement, il gratifiera ses lauréats d’un montant de 5 millions de yens ; autant environ que visent les membres de la délégation des Etats-Unis.

Tour des primes de médailles des pays en lice à Tokyo

Les primes que nous vous rapportons dans notre tableau, en page 2 de ce dossier, ont toutes été converties à l’euro, pour une meilleure appréciation d’ensemble. Le classement n’est pas objectivement celui des primes les plus élevées compte tenu du nombre de pays engagés, mais il donne un aperçu large des pratiques, parfois bien différentes, entre toutes les nations en lice pour ces Jeux Olympiques.

Comparatif des primes de médaille entre les différentes nations engagées aux JO 2021 de Tokyo

Pays Or Argent Bronze
Singapour 622 000 € 314 300 € 160 500 €
Malaisie 200 000 € 60 300 € 20 000 €
Kazakhstan 212 400 € 127 400 € 63 700 €
Italie 180 000 € 90 000 € 60 000 €

Voir le tableau complet en page 2




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑
  • Sportune sur Facebook

  • Sportune sur Twitter

  • Instagram

  • Sportune TV