Manchester United ne vendrait plus assez de maillots

3 mai 2021 à 18:25 par Adrien Inquimbert

0
Manchester United
Manchester United serait mis sous pression par Adidas, pour son manque de performance, sur le terrain du merchandising.

Deux semaines après l’échec cuisant du projet de Super League et la démission programmé pour la fin de l’année 2021 de son vice-président Ed Woodward, Manchester United se retrouve une nouvelle fois en mauvaise posture. Cette fois-ci non pas sur le plan sportif, mais sur le plan économique, puisque le Daily Mail révèle que les Red Devil ne vendraient plus assez de maillots. Un problème qui serait préjudiciable à leur équipementier allemand, Adidas.

Un contrat qui semblait à la base bien ficelé

Depuis 2015, l’équipementier aux Trois bandes est en partenariat avec les pensionnaires d’Old Trafford. Adidas a très vite remarqué qu’à ce moment-là encore, Manchester United ne pouvait être qu’une plus-value énorme, tant les ventes de maillots aux couleurs de l’équipe explosaient dans le monde entier. Dès 2014, l’équipementier allemand propose aux mancuniens un contrat d’environ 86 millions d’euros par an de 2015 à 2025. Le deal est soumis à plusieurs conditions sportives et économiques, que les Red Devil se sont jusqu’ici toujours efforcés de respecter.

Mais que se passe-t-il aujourd’hui avec les ventes de maillot de United ?

En parallèle de la pression mise aux dirigeants mancuniens pour tenter de régler le problème, Adidas a aussi cherché à comprendre les raisons de cette baisse de recettes. Les ventes seraient passées, selon les estimations de PR Marketing citée dans le sujet, de 1,8 à 1,7 millions de maillots écoulés, entre 2019 et 2020. Un chiffre qui continuerait d’autant plus à descendre, et qui aurait poussé Adidas à baisser le montant de son investissement annuel, depuis 2018.

Vous aimerez aussi:  Super Ligue : En 2009 la F1 a vécu le même scénario

Liverpool progresse, quand Manchester United régresse

D’autant plus que pendant ce temps-là, les ventes de maillots des autres clubs anglais, et notamment du rival Liverpool, auraient augmenté de 450 000 ventes durant la même période, dues à leurs très bons résultats. Des performances qui manquent aux mancuniens, qui n’ont rien gagné depuis quatre ans et cette victoire finale en Ligue Europa complétée la même saison, par une victoire en Coupe de la ligue. Une absence de victoire donc, très certainement responsable de ce problème de vente, que rencontre l’équipe d’Ole Gunnar Solskjear.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑
  • Sportune sur Facebook

  • Sportune sur Twitter

  • Instagram

  • Sportune TV