OGC Nice : Combien vaut désormais Youcef Atal sur le mercato ?

7 juillet 2022 à 21:05 par Nicolas Toison

0
Plombé par des blessures répétées, Youcef Atal voit sa valorisation baisser, ces dernières saisons.

Durant cette dernière décennie, l’OGC Nice a réussi à s’installer dans la première moitié du classement en Ligue 1, voire même mieux ces dernières saisons, jouer les premiers rôles. Élément important depuis son arrivée chez les Aiglons, Youcef Atal fait aussi partie des joueurs souvent blessés. Il a été recruté en juillet 2018, au club belge Kortrijk, contre un montant de 3 millions d’euros. Après un premier exercice plein, l’arrière droit enchaîne les pépins physiques et cela se reflète sur sa cote marchande.

La valeur du défenseur de l’OGC Nice a chuté de 40% en 3 ans

A l’issue de 2018-2019, Youcef Atal est valorisé à 25 millions d’euros par Transfermarkt. Depuis ses blessures au genou, à la cuisse, aux adducteurs l’ont graduellement fait perdre sa cote. Aujourd’hui le joueur de 26 ans est estimé à 15 millions d’euros par le portail web allemand, soit une baisse 40% par rapport à son plus haut niveau. Ce montant est bien plus élevé que celui de l’Observatoire du football (CIES), qui oscille entre 2 et 4 millions. Cette importante différence est en partie due à son contrat qui prend fin en juin 2023.

Vous aimerez aussi:  FC Nantes: Ça coûterait combien de recruter Gaël Kakuta (RC Lens) ?

Le nouvel entraîneur pourrait venir remettre en question Youcef Atal

S’il a toujours bénéficié de la confiance de Christophe Galtier, malgré ses pépins physiques, pas sûr que Lucien Favre, nouveau technicien des Niçois, apporte autant de soutien que son prédécesseur. Le numéro 20 n’a plus disputé plus de 20 matchs en championnat depuis sa première saison. Le tout lié à un bail d’un an, il est possible que l’OGCN prenne une décision radicale pour son arrière droit polyvalent, à moins de vouloir s’exposer à le perdre “gratuitement” l’été 2023.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑