OM, LOSC, OL : Combien ça coûte de recruter Riechedly Bazoer (Vitesse Arnhem) ?

5 mars 2021 à 14:30 par Thomas

0
OM OL LOSC transfert
Quand trois clubs concurrents se rangent derrière un même un profil de joueur, cela signifie-t-il que la pioche est bonne ?

Riechedly Bazoer a la cote en France. C’est presque un euphémisme, à la lecture des noms des clubs qui s’intéressent à lui en Ligue 1 : selon le Telegraaf, l’OM, le LOSC et l’OL. Rien que ça. C’est qu’il faut croire au potentiel du défenseur central de 24 ans, sur lequel leVfL Wolfsbourg en Allemagne a misé, en investissant douze millions d’euros pour le recruter, depuis l’Ajax, au mercato d’hiver 2017.

L’OM, le LOSC et l’OL sur un même profil de défenseur central

A l’époque on ne peut pas dire que les Loups aient eu le nez creux, avec Jeffrey Bruma et le Français Paul-George Ntep, enrôlés dans la même période. Sans plus de succès pour les uns que les autres. Mais un gros gâchis financier pour les Allemands. Parce que Riechedly Bazoer n’est resté qu’un an et demi, avant de rentrer aux Pays-Bas, à l’été 2019, engagé par le Vitesse Arnhem, contre la modique somme de 1,5 millions d’euros.

De 12 M€ payés par Wolfsbourg a une valorisation divisée par 4

Désormais, selon Transfermarkt, il en vaut le double. Et ses bonnes performances, doublées de l’intérêt que lui portent les clubs, de France et d’ailleurs, le rendent possiblement plus cher. Néanmoins, il ne reste au joueur d’une saison pleine associée à son club du moment. Sous contrat jusqu’en 2022, il partira libre si rien n’évolue d’ici là, mais il est plus probable, qu’il soit cédé dans le courant de cet été. En Bundesliga, Riechedly Bazoer approchait selon Bild, un salaire brut annuel de 4 millions d’euros. Il ne serait plus « que » de 1,5 millions d’euros, maintenant qu’il est revenu en Eredivisie.

Vous aimerez aussi:  Real Madrid : 300 000€ claqués pour contrarier le Barça... sur les réseaux sociaux

Riechedly Bazoer va-t-il confirmer le bien qu’il se dit de lui ?

Formé au PSV, c’est avec l’Ajax rival que Bazoer s’est révélé. Considéré comme un futur grand espoir du football planétaire, il n’a pas su assumer l’étiquette avec Wolfsbourg, qui l’a prêté tour à tour à Porto et Utrecht. Est-il désormais prêt pour un autre grand saut ? Réponse possible, à partir de cet été.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑
  • Sportune sur Facebook

  • Sportune sur Twitter

  • Instagram

  • Sportune TV