Kimi Raikkonen, découvrez le juteux business de ses agents…

Posté le 12 juillet 2012 par

x2

Kimi Raikkonen

Kimi Raikkonen

Steve Robertson, le petit monde de la Formule 1 et les fans du pilote finlandais, Kimi Raikkonen connaissent ce nom. L’anglais, secondé par son père David a été l’agent le plus inventif et le plus riche de ces dix dernières années. S’occupant principalement de la carrière de Kimi, il a été aussi l’homme qui a négocié le contrat actuel de Lewis Hamilton, mais son père a aussi été celui qui est derrière le début de carrière de Jenson Button. Particularité de la famille Robertson ? Contrairement à la pratique des agents qui prennent 15 à 20% de commissions sur les salaires et produits dérivés des pilotes, les anglais sont plus gourmands et prennent chacun 25%, soit en tout 50% de commissions. Du jamais vu et une dérive à la base d’une explosion de salaires dans la première partie de la décennie.

Découvrez tous les salaires des pilotes de F1 2012

Tous les Salaires des pilotes de F1 2012 par Sportune

Tout débute en 1998, lorsque David Robertson lance un fonds d’investissement pour soutenir le pilote qu’avait découvert son ami Harald Hyusman qu’il avait repéré en karting. 1,5 millions de dollars et un contrat de 10 ans en échange de 50% de ses gains futurs. Le pilote était Jenson Button. En 2000, Frank Williams vire Alessandro Zanardi, mais ne peux pas obtenir les services de Juan Pablo Montoya qui est retenue aux Etats-Unis par l’équipe Ganassi. C’est alors qu’un accord de 5 ans d’une valeur incroyable de 10 millions de dollars a été signé avec le trio Robertson – Huysmans – Button et l’équipe anglaise. Le jeune anglais ne réalisera qu’une seule saison avec Williams. Le coup de maître des agents étant de réussir à faire payer le team anglais jusqu’en 2004 et d’obtenir un salaire d’une autre équipe. C’est ainsi que Button sera payé 4 millions de dollars par Benetton Renault en 2001 et 2002 et ensuite par BAR-Honda en 2003 et 2004, l’équivalent de 2 millions de dollars, avant que le contrat de management ne soit cassé par le pilote qui était vexé que Kimi Raikkonen, l’autre poulain de la galaxie Robertson soit transféré et touche un salaire énorme pour un jeune pilote. Sachant que David Roberston touchait 25% du salaire et revenu de Jenson Button entre 2000 et 2003, soit 5.25 millions de dollars.

En 2000, le fils de David, Steve tombe sur un jeune pilote finlandais qui brille en Formule Renault. Un contrat de 10 ans a été signé dans les mêmes termes que pour Button et alors que l’équipe Sauber cherchait à embaucher Jenson Button pour 2001, la famille Robertson propose les services de Kimi Raikkonen. Peter Sauber n’était pas très ouvert à cette idée, mais acceptera pour finir. Il ne le regrettera pas. Signant un contrat de 5 ans d’une valeur de 5 millions de dollars, 6 mois après cette signature le finlandais sera vendu pour 25 millions d’euros à l’équipe McLaren qui lui propose un salaire unique dans l’histoire : Un salaire de base de 8 millions d’euros et une augmentation de 8 millions de dollars par année de renouvellement. A ce jeux en 2006 le pilote touchait 40 millions, soit plus que Michael Schumacher. En réalité Raikkonen devait 50% de cette somme à ces agents.  En 2005, Steve Roberston signe un précontrat avec Ferrari qui permettra à son pilote de toucher 3,5 millions d’euros en 2006 et un autre salaire record avec la Scuderia. La particularité du salaire de Raikkonen était qu’il ne bénéficiait pas de prime de titre de champion du monde. Son salaire était augmenté dans ce cas là, d’ailleurs l’évolution est incroyable et négocié en Euro : 40 millions en 2007, 60 millions d’euros en 2008 et 2009. Le président de Ferrari avait négocié une prolongation en 2010 sur une base de 45 millions d’euros qui avait été signé en 2008 et résilié 12 mois plus tard. C’est pourquoi Kimi Raikkonen a été le pilote le plus payé à ne rien faire en 2010.

Au total la famille Roberston a touché avec Kimi Raikkonen un total de 165 millions d’euros ! Aujourd’hui, le pilote Lotus F1 Team touche 5 millions d’euros et des primes et reste plus en mesure par rapport au marché des pilotes. Toutefois, Steve Roberston a été aussi à l’origine du contrat actuel de Lewis Hamilton.

Durant l’été 2007, Anthony Hamilton négocie âprement un nouveau contrat avec Ron Dennis et McLaren. Lewis Hamilton paie alors 700.000 dollars par l’équipe, plus des primes atteins déjà 7 millions en 2007. Le titre 2007 est proche et Ron Dennis accepte des négociations. Hamilton père n’ayant pas l’expérience de ce type de rapport de force, il embauche Steve Roberston qui obtient un contrat de 5 ans avec un salaire de base de 12 millions d’euros et une évolution de salaire en cas de gain de titre. Le total du contrat est de près de 100 millions d’euros et après son titre en 2008, Hamilton touchera 16 millions d’euros de salaire de la part de McLaren. A ce jeux, Robertson touche une mini commission sur ce contrat estimé entre 5 et 10%, soit environ 5 millions d’euros.

Au total la famille Robertson a touché plus de 175 millions d’euros de commissions. Soit un record en si peu de temps ! De plus jamais un agent n’avait pris une aussi grosse commission avant eux. Un acte qui fera date par la suite et donnera de la suite dans les idées.

2 réflexions au sujet de « Kimi Raikkonen, découvrez le juteux business de ses agents… »

  1. Joest

    Fin 2000, Peter Sauber hésitait entre Mika Salo (qui sortait d’une saison très moyenne chez les Hélvètes) et Enrique Bernoldi (imposé par Red Bull.) Rien de très enthousiasmant.

    D’où le test de Kimi Raikkonen, qui a bluffé le patron d’écurie. Au point qu’il a préféré se brouiller avec Dieter Mateschitz (et perdre le sponsoring de Red Bull) plutôt que d’embaucher Bernoldi.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.