PES 2018 met la main sur Beckham qui rejoint Maradona et Bolt comme ambassadeur

Posté le 18 août 2017 par

x0

David Beckham sera l’une des images officielles et exclusives de PES 2018.

Peut-être pas le meilleur joueur de l’histoire, mais clairement celui qui a su au mieux vendre son talent et son image, David Beckham est de retour sur les terrains de football. Mais ceux du virtuel, dans le monde dédié par Konami, la société éditrice du jeu PES 2018. Le Spice Boy a signé « un partenariat exclusif long-terme » avec la franchise japonaise, première concurrente de la plateforme FIFA et ses déclinaisons, qui domine le marché du jeu de foot sur console.

Konami s’offre l’image de David Beckham pour PES 2018 et les versions à suivre

David Beckham s’inclut dans la série « Where Legends are Made », mise en avant dans le prochain PES 2018, à sortir le 14 septembre prochain. Les fans pourront ainsi retrouver l’ex-milieu de terrain de Manchester United, du Real Madrid sinon du Paris Saint-Germain où sa carrière s’est achevée, dans le monde MyClub. Lui et d’autres, peut-être encore à venir, on peut en effet supposer que Konami va signer d’autres athlètes, footballeurs ou non. Parce qu’en effet David Beckham rejoint Diego Maradona et le retraité du sprint, qui n’en reste pas moins l’homme le plus rapide de l’histoire, le Jamaïcain Usain Bolt. Il veut faire la bascule de la piste aux terrains. Dans la réalité ça reste à faire, sur console, ce sera bientôt possible.

David Beckham Soccer, l’essai raté du Spice Boy, dans l’univers du foot sur console

« C’est un grand honneur de rejoindre l’effectif de joueurs de légende ayant été choisis pas Konami pour devenir les ambassadeurs de PES » a dit Beckham à l’officialisation du partenariat. « Il me tarde de voir ma carrière retranscrite dans ce fantastique jeu, et de travailler étroitement avec une si talentueuse équipe aussi passionnée de football que moi ». Souhaitons à l’Anglais que son association avec la société nippone et ses jeux estampillés PES soit plus fructueuse que ne l’avait été celle avec feu le groupe Rage Software, éditeur de David Beckham Soccer, en 2001. Un jeu qui n’a jamais trouvé son public.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.