JO 2021 : Simone Biles, comment ses sponsors réagissent à son forfait ?

29 juillet 2021 à 14:50 par Thomas

0
Simone Biles a reçu une vague de soutiens, dont ceux de ses sponsors.

 Elle devait être la reine des Jeux, programmée pour cela, poussée par une nation, pressée aussi par des enjeux économiques. Simone Biles avait un poids énorme sur ses épaules. Trop loud à (sup)porter, elle a jeté l’éponge sur les deux concours généraux, en individuel et par équipes, de la gymnastique aux JO de Tokyo 2021.

Les sponsors de Simone Biles forcés de revoir leur communication

Pour ses sponsors, qui sûrement avaient déjà prévu tout un dispositif de communication, si d’aventure elle venait à égaler voire battre, le record de neuf titres olympique de Larissa Latynina, tout a soudainement changé. Mais tous, dès les premiers instants, ont soutenu leur championne. De façon publique, en postant sur les réseaux sociaux. Ou par la voie des médias.

Tous saluent le courage et l’exemplarité de leur championne

Comme le groupe Visa qui salue « une décision incroyablement courageuse » et parle de l’athlète comme d’une « source d’inspiration, sur et hors des tapis de la gym ». Sur Twitter, la marque de protéines, Core Power associée à Simone Biles depuis 2016, écrit : « Nous sommes en admiration devant vous, aujourd’hui et tous les jours ». Le message est sensiblement le même de la part du groupe agroalimentaire, Nabisco.

Son nouvel équipementier la soutient « à chaque étape du processus »

Uber Eats, qui avait Simone Biles pour ambassadrice d’une campagne en 2020, ne dit pas mieux pour CNN : « Elle a fait montre d’une vraie force, à la fois sur et hors des tapis, en montrant l’exemple à tous les athlètes du monde entier. » Enfin la réaction d’Athleta. Scrutée, car la marque est devenue, au printemps, le premier soutien de Simone Biles, après son départ de Nike qu’elle a fréquenté six ans. « Être le meilleur, c’est aussi savoir prendre soin de soi. Nous sommes inspirés par son leadership et nous la soutenons à chaque étape du processus », a déclaré le directeur Kyle Andrew, dans un communiqué que rapporte Reuters.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑
  • Sportune sur Facebook

  • Sportune sur Twitter

  • Instagram

  • Sportune TV