Tiger Woods est le golfeur le mieux payé 2010 sans gagner un tournoi !

Posté le 31 décembre 2010 par

x0

Tiger Woods est, une fois de plus, le golfeur le mieux payé au monde cette année, selon le classement 2010 publié par le magazine Golf Digest. Malgré le fait qu’il n’ait pas gagné un tournoi de l’année, malgré son divorce ultra-médiatisé et une perte sèche de 48 millions de dollars de revenus annuels, la star américaine s’en sort avec 74,2 millions de dollars dans le portefeuille (chiffre du magazine). Aucun sportif, à part lui, n’a, par exemple, gagné autant l’an passé (cf classement des sportifs les mieux payés 2009 établi par Sports Illustrated).

Tiger Woods a gardé la plupart de ses sponsors

Tiger Woods reste le roi des sponsors dans le golf.

Tiger Woods reste le roi des sponsors dans le golf.

Les gains en tournoi ne représentent que… 3% du pactole (2,29 millions de dollars). Son image, largement détériorée suite à ses histoires extra-conjugales, n’a pas empêché le sportif d’endosser plus de 70 millions de dollars en contrats de sponsoring et publicitaires. Nike, Electronic Arts, Procter & Gamble’s Gillette, Berkshire Hathaway’s NetJets unit, LVMH Moet Hennessy Louis Vuitton’s Tag Heuer, Upper Deck et TLC Laser Vision Centers sont restés ses partenaires. L’affaire lui a tout de même coûté quelques deals comme ceux signés avec AT&T et Accenture. Au final, ses revenus marketing ont chuté de 35 millions de dollars, selon Golf Digest.

Bref, dans le golf, même si les autres champions gagnent aussi beaucoup d’argent, la concurrence est reléguée loin derrière le Tigre. L’Américain Phil Mickelson se classe deuxième avec 40,19 millions de dollars accumulés. Arnold Palmer boucle le podium (36 millions de dollars). Il est suivi par Greg Norman (30 millions de dollars), Jack Nicklaus (25,17 millions de dollars) et Jim Furyk (23,58 millions de dollars).

Avec ce genre de pub pour Nike, Tiger Woods gagne bien plus que dans les tournois de golf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.