Arsenal – Ce que le nouveau contrat record avec Emirates va rapporter aux Gunners

19 février 2018 à 14:50 par Thomas

0

Nacho Monreal et les joueurs d’Arsenal porteront encore longtemps Emirates sur la poitrine. – @Twitter

« Un nouveau contrat record », c’est ce que dit avoir signé Arsenal, ce lundi sur son site officiel. Signé avec Emirates, dans le cadre du sponsoring des maillots portés en matchs et aux entraînements par les Gunners. La prolongation a été officialisée ce lundi, elle porte sur les cinq saisons à venir, jusqu’à la fin 2023-2024. A terme, cela fera 18 ans que le nom de la compagnie aérienne est présent sur les tuniques des Gunners. Pour garder l’espace, Emirates a significativement augmenté son investissement.

Arsenal a prolongé 5 ans avec Emirates pour 200 millions de livres au global

Jusqu’ici, soit jusqu’au terme de l’exercice en cours, le deal rapporte près de 35 millions d’euros la saison à Arsenal. C’est une estimation conditionnée par des variables à la performance (en coupes, championnat ou coupe d’Europe). A compter de la prochaine levée 2018-2019, le deal approchera les 200 millions de livres au global, soit près de 45 millions d’euros par an au club londonien. Cette extension de contrat est par ailleurs indépendante de l’accord de naming, à l’Emirates Stadium. Lequel a une durée plus longue, jusqu’en 2028 et rapporte une dizaine de millions d’euros par ans en plus, à l’équipe d’Arsène Wenger.

Un sponsor maillot désormais parmi les plus chers du foot, à l’avantage des Gunners

Arsenal revendique désormais l’un des sponsors maillots les plus chers de la planète foot, après Manchester United (Chevrolet, 55M€/an), le FC Barcelone (Rakuten, 55M€/an) et Chelsea (Yokohama, 50M€/an). Emirates n’est pas associé qu’à Arsenal. La compagnie est ultra-présente dans l’univers du foot, sur les maillots du Benfica, du Milan AC ou du Real Madrid et du PSG. Les deux duellistes de la Ligue des champions ont en commun de justement vouloir revaloriser leur contrat en cours. Cette extension désormais finalisée, va nécessairement peser dans les négociations.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Retour en haut de page ↑