Chelsea : L’évolution des contrats des coachs chez les Blues

Posté le 18 décembre 2015 par

x0

José Mourinho a été viré de Chelsea mais le technicien portugais n'a pas tout perdu. - @Facebook

José Mourinho a été viré de Chelsea mais le technicien portugais n’a pas tout perdu. – @Facebook

L’éviction de José Mourinho du FC Chelsea fait couler beaucoup d’encre depuis 24 heures. Et même bien avant, car dès octobre le chiffre de 50 millions d’euros pour son licenciement avait été annoncé dans la presse britannique. Sauf qu’il est peu probable que le portugais touche cette somme. Tout dépendra de lui…

A lire aussi :
Tous les salaires de Chelsea, cette saison 2015-2016

José Mourinho viré de Chelsea mais pas malheureux

Retour au 19 Septembre 2007, jour où le club de Chelsea annonça une séparation à l’amiable avec José Mourinho, en échange de 6 mois d’inactivité. Ce départ fut coûteux pour le propriétaire Roman Abramovich, car The Special One reçu près 22 millions d’indemnités. Une saison plus tôt le coach portugais avait prolongé son séjour contractuel avec Chelsea, jusqu’en 2009, contre 7,5 millions d’euros. Il gagnera ainsi trois saisons au prix souhaité, avant de signer à l’Inter Milan en mai 2008, un contrat de trois ans.

La valse des entraîneurs… et des euros

Suite au dédommagement de 15,7 millions versé à Felipe Scolari, en 2009 puis de 7,2 millions d’euros à Carlo Ancelotti, en 2011, le club de Chelsea a changé sa façon d’opérer avec ses entraîneurs. La meilleure illustration du virage est le contrat d’André Villa-Boas.

Villa-Boas a continué de toucher 500.000 euros par mois après avoir été démis de ses fonctions en avril 2012, jusqu’à ce qu’il trouve un autre club et jusqu’à la fin de son contrat initial avec Chelsea qui expirait en 2014. Détail intéressant car André Villa-Boas avait été acheté au FC Porto moyennant 15 millions d’euros, le 22 juin 2011. Ce contrat entre le jeune entraîneur portugais et le club anglais fut par la suite la base de tous les autres.

L’héritage Villa-Boas

Lorsque José Mourinho a prolongé son contrat de deux ans jusqu’en 2019 à Chelsea, en avril dernier, les dirigeants du club londonien ont inclut la clause suivante : soit le contrat du Special One est racheté par un autre club (à hauteur de 34 millions d’euros équivalents aux deux années d’extension de contrat), soit il touchera ses salaires jusqu’à ce qu’il signe ailleurs.

Faire moins pour gagner plus, un concept Mourinhesque

Si Mourinho ne signe avec aucun autre club jusqu’en 2019, il en coûtera effectivement la somme de 55 millions d’euros (7 millions pour son contrat 2015/2016, 14 millions pour 2016/2017, puis 17 millions pour 2017/2018 et 2018/2019) au FC Chelsea.

Mais il y a peu de chance que le club londonien paie une telle somme à son entraîneur, qui retrouvera d’ici la saison prochaine ou dans une saison un nouveau contrat.

Ce sont les 10 espoirs français de moins de 21 ans les plus chers du moment


Top 10 Les U21 français les plus chers en 2015 par Sportune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.