F1 2013: Les salaires des « petites mains » du paddock

Posté le 8 septembre 2013 par

x2

Du pilote aux mécaniciens, les salaires diffèrent grandement dans le paddock.

Du pilote aux mécaniciens, les salaires diffèrent grandement dans le paddock.

N’allez pas croire que la F1 en 2013, rend riches tous ceux qui touchent de près à la discipline. Le quotidien sportif espagnol Marca vient en effet de prouver qu’il y a un gouffre qui sépare les pilotes, généralement millionnaires et ceux qui travaillent à leur solde, qu’ils soient ingénieurs, mécaniciens, technicien, chauffeurs…

Le salaire moyen dans le paddock de la F1 2013 est de 65.000 euros

Le salaire moyen des « petites mains » du paddock est à 65.000 euros. Avec forcément des variantes selon les écuries. Un ingénieur par exemple, gagne en moyenne 110.000 euros mais cela, en faisant exception de l’ingénieur de Red Bull Adrian Newey le seul qui soit payé autant qu’un pilote de course avec près de 10 millions d’euros par saisons.

Des employés contraints de suivre leur équipe toute la saison

Marca a pris pour exemple des écuries de dimension « moyenne » telle que Lotus ou Force India bien qu’elles n’appliquent pas toutes la même politique salariale ; Red Bull étant par exemple réputé pour sa générosité alors que Ferrari à l’image opposée. Travailler dans une écurie de Formule 1 implique de la suivre partout, toute la saison, dans tous ses déplacements. Ce qui fait dire, en titre d’article à Marca, « Tout le monde n’est pas riche en F1 ».

Voici les salaires moyens des employés des écuries de F1

Salaires exprimés en net annuel
– Ingénieur : 110.000 euros
– Chef de département conception : 80.000 euros
– Analyste télémétrie : 70.000 euros
– Ingénieur junior : 50.000 euros
– Technicien en conception : 50.000 euros
– Chef mécanicien : 60.000 euros
– Mécanicien numéro 1 : 50.000 euros
– Autres mécaniciens : 45.000 euros
– Responsable du transport : 45.000 euros
– Chauffeurs : 45.000 euros
– Chargé de publicité et de partenariats : 70.000 euros
– Assistant de marketing : 24.000 euros
– Secrétaire : 24.000 euros

A lire aussi : Tous les salaires des pilotes en 2013

2 réflexions au sujet de « F1 2013: Les salaires des « petites mains » du paddock »

  1. keops03

    Je veux bien faire chauffeurs… Pour les autres boulots, je veux bien et je m’attendais même à pire mais, plus de 3700 euros par mois pour conduire un camion. Il y a les déplacements certes, mais les chauffeurs qui ne rentrent pas chez eux de la semaine et dans des conditions beaucoup moins confortables que ceux de la F1( camions tout neufs, pas de tâches physiques,…) sont loin de gagner autant.

    Répondre
  2. Kimi

    Euhm, 50K€ pour un ingénieur junior ? Je demande à voir ! De mon vécu c’est plutôt de 30 à 35 (et encore, à 35, on a affaire à des bac+8).

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.