Le salaire de Paul-Georges Ntep au Stade Rennais

Posté le 16 décembre 2016 par

x0

Le salaire de Paul-Georges Ntep au Stade Rennais est conditionné par des primes.

Le salaire de Paul-Georges Ntep au Stade Rennais est conditionné par des primes.

Il est en bout de contrat, le sien s’achevant au 30 juin 2017 prochain. S’il reste (mais la tendance actuelle est plutôt au contraire), Paul-Georges Ntep deviendra le joueur le mieux payé du Stade Rennais, ce qu’il est déjà avec d’autres, dont le gardien Benoît Costil, lui aussi sur le départ, à la fin de son contrat. Le salaire de Paul-Georges Ntep au Stade Rennais est, selon le journal L’Equipe, de 70.000 euros bruts par mois.


L'iPhone en or 24k de Divock Origi (Liverpool) par Sportune

Paul-Georges Ntep a l’un des plus hauts salaires du Stade Rennais

Cela, sans les primes additionnelles, mais à ce niveau de rémunération, l’international français domine la hiérarchie des salaires rennais, avec Costil on l’a dit, ainsi que Grosicki, Fernandes et l’ancien du PSG, Clément Chantôme. Tous émargent à 840.000 euros la saison, des sommes qui ne sont franchement pas démentielles, pour un club du standing du Stade Rennais, au regard du reste de la Ligue 1.

Des primes additionnelles qui augmentent ses revenus finaux

Mais dans le cas de Paul-Georges Ntep, les choses sont un peu différentes. L’Equipe le rappelle, c’est le premier contrat professionnel en Ligue 1, du jeune attaquant de 24 ans. Il l’a signé en 2013 et celui-ci est conditionné par de nombreuses primes, de titularisation, de buts, de passes décisives, du classement de son équipe… Tant et si bien que selon le quotidien sportif, Ntep devrait approcher, sinon dépasser le million d’euros de revenus, en club, cette saison 2016-2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.