L’OM devra finir au moins 5e pour ne pas vendre…

Posté le 7 octobre 2012 par

x0

Pendant que le PSG flambe sur le marché des transferts, l’OM s’est mis en mode rigueur. Vincent Labrune, président du club marseilais, a accordé une interview au JDD, ce dimanche, pour faire le point sur la cure d’austérité économique du club. Labrune veut que son club puisse se passer de Ligue des Champions sans se retrouver en difficulté économique.  Pas sûr que la marque OM, elle, puisse vraiment s’en passer…

Vincent Labrune, président de l’Olympique de Marseille @Icon Sport

L’OM figure en tête du championnat avant d’affronter le PSG pour le grand clasico de la Ligue 1, ce dimanche. Une situation sportive intéressante, surtout quand on sait que le club s’impose, également, de grosses économies sur le plan budgétaire. Vincent Labrune a détaillé la situation financière du club dans un long entretien au JDD, ce dimanche. On y apprend plusieurs données intéressants…

L’OM a budgeté une 5e place en Ligue 1

Vincent Labrune explique notamment que l’OM a établi un budget cette saison basé sur une 5e place en Ligue 1 en fin de saison, soit tout juste une qualification pour la Ligue Europa. « Soit nous faisons mieux que notre classement prévisionnel, détaille le président, soit nous présenterons une balance des transferts positive au 30 juin 2013. » En gros, si Marseille ne termine pas au moins 5e, le club sera obligé de vendre des joueurs.

Vincent Labrune, président de l’OM: « Soit nous faisons mieux que notre classement prévisionnel, détaille le président, soit nous présenterons une balance des transferts positive au 30 juin 2013. »

L’OM peut aujourd’hui se priver financièrement de Ligue des Champions, selon Vincent Labrune…

Mais la déclaration peut s’interpréter également de manière positive. L’OM n’ayant pas budgeté une qualification en Ligue des Champions, si Marseille atteint quand même la plus prestigieuse des compétitions européennes, il devrait forcément disposer de moyen pour étoffer son effectif. « Ces 5 dernières années, l’OM est devenu un club structurellement formaté pour la Ligue des Champios, avec un train de vie, des revendications salaires et des transferts plus élevés mais des recettes qui n’augmentent pas au même niveau. (…) Nous savions depuis longtemps que nous serions dans les pires difficultés en cas de non-qualification. C’est ce qui s’est passé. » L’OM a donc décidé de s’imposer une cure d’austérité pour ne plus être dépendant de la Ligue des Champions. « Une nécessité de survie », selon Vincent Labrune. Aujourd’hui, si la C1 vient, elle sera donc prise comme du bonus, selon Vincent Labrune.

… Mais la marque OM peut-elle vraiment briller sans Ligue des Champions ?

Un problème se pose néanmoins pour l’OM dans cette logique. La notoriété de la marque OM aujourd’hui en France est principalement dûe à son palmarès. Si Marseille revoit ses objectifs à la baisse et ne vise plus de manière indispensable les 3 premières places du classement, on peut se demander si la marque OM dans son ensemble ne va pas en prendre un coup. Cette année en effet, grâce à ses multiples participations en C1 ces dernières saisons, la marque OM n’avait jamais été aussi bien valorisée, évaluée à 168M$ par le prestigieux classement Brandfinance. Pour les analystes de l’agence, interrogés par Sportune (et qui nous avaient déjà livré leur analyse de la situation du PSG), Marseille a véritablement besoin de la Ligue des Champions pour garder son standing. « Une Ligue des Champions est indispensable pour les clubs français pour faire grandir leur marque étant donnée la faiblesses des revenus en Ligue 1, nous explique Matt Hannagan, Sports Valuation Analyst chez Brand Finance. Sans la Ligue des Champions, la marque OM risque de baisser dans notre classement cette saison. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.