OM: Tous les dessous de sa prolongation avec Intersport

Posté le 11 mai 2015 par

x0

Corinne Gensollen (OM) Jacky Rihouet (Intersport, au centre) ont négocié la prolongation d'un an du contrat. - @Sportune

Corinne Gensollen (OM) Jacky Rihouet (Intersport, au centre) ont négocié la prolongation d’un an du contrat. – @Sportune

Malgré les effets d’annonces du volubile président de l’OL Jean-Michel Aulas, Intersport restera le sponsor maillot majeur de l’Olympique de Marseille pour au moins une saison de plus. L’accord a été officialisé au mois d’avril dernier, à Marseille où nous étions, juste avant la visite du Paris SG au stade Vélodrome. Etaient notamment présents ce jour-là, Jacky Rihouet, Président-directeur général Intersport France et Corinne Gensolen directrice marketing de l’OM.

A ne pas rater :
Découvrez tous les maillots de foot, saison 2015-2016 officiels en fil rouge

OM et Intersport partenaires « gagnant-gagnant » jusqu’en 2016

Chacun son tour, arguments à leur avantage, ils nous ont expliqué pourquoi l’extension de ce partenariat, prolongé jusqu’en 2015-2016, était bon pour tout le monde. Et qu’il n’était pas seulement question de fidélité, même si le fait qu’Intersport soit lié à l’OM depuis 2009 (présent au dos des maillots jusqu’en 2012 puis devant) a forcément compté dans la négociation. La preuve étant quand même que l’on ne parle d’une reconduction que d’un an.

L’Olympique de Marseille et Intersport partagent surtout un même univers sportif et le business de l’un complète celui de l’autre. Comprenez par là que l’OM contribue à la notoriété du groupe Intersport qui lui même dynamise les ventes de produits estampillés du club dans ses enseignes. « Toutes les études indiquent que la notoriété d’Intersport s’est développée à travers la vitrine qu’est l’OM » se félicite Jacky Rihouet. En contre partie, l’activité football a progressé de 25% et le groupe vend aujourd’hui deux fois plus de maillots de l’OM que du PSG.

Un contrat revu à la hausse

« C’est une logique gagnant-gagnant » résume Corine Gensolen qui insiste : « Nous avons une personne de chaque côté qui travaille l’une pour l’autre. Nous essayons vraiment au quotidien que ce contrat soit ROI, qu’il y ait un retour mutuel sur investissement. » Dans les faits, cela se traduit par des opérations communes et le programme OM Fada avec la prime des supporters notamment. En coulisse, l’OM s’efforce surtout de rendre à Intersport l’argent qu’il a investi. Près d’une dizaine de millions d’euros la saison.

Jacky Rihouet, s’il ne donne pas de chiffre, rappelle quand même qu’Intersport France a reçu le soutien de son groupe à l’internationale pour dit-il « apporter une contribution plus forte et faire en sorte que l’OM puisse s’exprimer de manière plus ambitieuse. » Soulignons quand même que la prolongation s’est officialisée alors que l’OM était encore dans son état de grâce, loin de se douter de la suite à venir. Restent les statistiques comme consolation à cette fin de championnat compliquée pour le club car d’après les études des organes spécialises (Kanthar Sport, Repucom), l’OM reste le club préféré des Français avec une base de fan estimée à 15,5 millions.

Tous les Top 10 de la rédaction de Sportune en vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.