PSG: Ibrahimovic, le point sur son association avec Nike

Posté le 15 novembre 2014 par

x0

Zlatan Ibrahimovic pourrait-il quitter Nike après plus de dix ans d'association ? - @Facebook

Zlatan Ibrahimovic pourrait-il quitter Nike après plus de dix ans d’association ? – @Facebook

Depuis qu’il a joué face à l’OM avec des chaussures noires, Zlatan Ibrahimovic brouille les pistes sur son avenir avec l’équipementier Nike. Alors que son bail est arrivé à échéance au mois de septembre, mercredi, l’attaquant du PSG parti rejoindre la sélection de Suède a entretenu le doute : « Je n’ai signé aucun nouveau contrat pour l’heure ».

A lire aussi:
Cette image qui prouve que Cavani a changé d’équipementier

Le Suédois songerait-il à mettre un terme à une relation longue de onze ans comme un même ambassadeur du modèle Mercurial ? De la première version, en 2003 à l’Ajax Amsterdam à la Mercurial Vapor X, la star du Paris Saint-Germain les a toutes porté. Or comme il le spécifiait mercredi : « Les équipementiers vous paient pour porter leurs produits. C’est comme cela fonctionne et je suis ouvert à toutes propositions. Mais faut-il aussi trouver les chaussures qui vous conviennent ».

Le décor est planté, reste que pour prolonger l’expérience, Ibrahimovic réclamerait selon les informations du Parisien, l’équivalent de 2,5 millions d’euros par saison à Nike soit approximativement autant que ce que la marque au swoosh lui versait jusque-là (3 millions de dollars par an).

Mais Zlatan Ibrahimovic voudrait en plus un bail de quatre ans que Nike ne serait pas enclin à lui offrir, s’appuyant sur le fait que l’international suédois a déjà 33 ans. Même s’il occupe encore un rôle majeur chez l’équipementier américain (il était par exemple de toutes les campagnes de la marque au Mondial 2014 alors même que la Suède n’était pas qualifiée) il n’est pas aujourd’hui certain qu’il poursuive l’aventure le géant de l’Oregon.

En même temps, au regard de sa fidélité à Nike, de l’importance que le groupe lui donne dans ses campagnes commerciales et de son attachement au modèle Mercurial qu’il a contribué à développer au fil des saisons, on imagine mal le Suédois aller voir ailleurs. Sauf qu’avec Zlatan on ne peut jamais être sûr de rien !

Le chalet en construction de Zlatan Ibrahimovic, à Åre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.