PSG, OM… Voici le classement des revenus « jour de match » en L1

Posté le 23 avril 2014 par

x0

Parc des Princes - @Iconsport

Le Parc des Princes a fait recette en 2012-2013 – @Iconsport

A condition que les chiffres donnés par les clubs à la LFP soient tous représentatifs de la même chose, voici ce que donne le classement de la Ligue 1 des clubs qui ont généré le plus de revenus de leurs stades, au cours de la saison 2012-2013 (lire aussi : Le classement de la Ligue 1 selon les revenus de sponsoring). Par cela il faut attendre les recettes générées les jours de matchs aux stades, principalement de la billetterie. Trois infos des comptes individuels des clubs récemment dévoilés par la LFP sont à retenir : le PSG est en augmentation sur ce secteur et domine largement le reste de la Ligue 1, le Losc a profité à plein de son nouveau stade, tandis que l’OM, travaux du Vélodrome oblige, recule dans la hiérarchie hexagonale.

Le PSG et le Losc profitent à plein des recettes matchs…

En un an, le PSG a gonflé ses « recettes matchs » de plus de 14 millions d’euros passant de 25,532M€ en 2011-2012 a 39,919M€ en 2012-2013. Cela s’explique par l’engouement toujours plus fort des fans parisiens pour leur club (91,2% le taux de remplissage du Parc en 2012-2013) et des prix en augmentation ; inflation nécessaire pour répondre le plus efficacement possible aux règles du fair-play financier. Lille aussi a vu ses recettes matchs croître significativement (+M€ à 15,27M€). Mais ici l’explication est à chercher dans le nouvel écrin nordiste inauguré à l’ouverture de l’exercice 2012-2013. Cette même saison, le Losc a battu son record d’affluence face à l’OM avec 47.828 spectateurs enregistrés.

… Tandis que celles de l’OM et du Stade Rennais ont chuté

Et puisque l’on parle de l’OM notons à propos du club phocéen que ses recettes au stade ont diminué de 7 millions d’euros à 11,614M€. Ce n’est pas tant la faute des résultats, Marseille ayant terminé sa saison à la deuxième place du championnat, mais des travaux d’extension du Vélodrome qui diminuent de fait la capacité d’accueil d’ici à la fin des travaux. Au rang enfin des autres clubs qui progressent le plus à la billetterie, citons les Girondins de Bordeaux (+ 1,5M€ à 7,314M€), l’ASSE (+ 1,3M€ à 6,283M€), le Stade de Reims (+ 2,9M€ à 5,254M€) ou Montpellier (1,4M€) alors qu’à l’inverse, le Stade Rennais accuse une baisse de 2,2M€ sur la même période.

Classement des revenus « jour de match » en Ligue 1, saison 2012-2013

Club Revenus jour de matchs (2012-2013) en milliers d’euros
1. PSG 39 919
2. Lille OSC 15 270
3. OM 11 614

Voir le tableau complet en page 2

Pages: 1 2Suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.