PSG, Real, MU… Les clubs qui font le plus recette à la billetterie

Posté le 3 février 2015 par

x0

Pour soutenir la comparaison avec ses prestigieux rivaux européens, le PSG devra trouver le moyen d'augmenter ses recettes à la billetterie.

Pour soutenir la comparaison avec ses prestigieux rivaux européens, le PSG devra trouver le moyen d’augmenter ses recettes à la billetterie.

Voilà un secteur où le PSG doit progresser d’après les conclusions du cabinet Deloitte, dans la lignée de son récent rapport sur les clubs de football qui génèrent le plus de revenus au monde. Car autant Paris tient son rang, en cinquième position avec ses revenus de 474,2 millions d’euros u terme de l’exercice 2013-2014, autant il doit surtout sa place aux sponsoring qui augmente significativement. Plus qu’à ses recettes à la billetterie.

A lire aussi:
Les 30 clubs aux affluences les plus élevées

Même s’il affiche un taux d’occupation proche de 100%, le Paris SG ne soutient en effet pas la comparaison avec les clubs anglais ou allemands où les affluences sont parmi les plus élevées au monde, malgré des prix (dans certains stades anglais tout du moins) particulièrement élevés.. D’ailleurs, même Chelsea, que Paris affronte prochainement en Ligue des champions et qu’il devance au classement des revenus globaux, doit admettre que les Blues font mieux en terme de recettes « jour de match ».

Les clubs qui génèrent le plus de revenus à la billetterie : 10. Borussia Dortmund (56,1M€) en 2013-2014

Vingt millions de moins pour le PSG que pour Chelsea

Traduit en chiffre, le Paris Saint-Germain a généré 63,1 millions d’euros de la billetterie en 2013-2014 soit vingt millions de moins quand même que le club londonien. L’explication – et elle vaut aussi pour Arsenal idéalement placé dans cette hiérarchie des recettes à la billetterie – tient aux tarifs pratiqués par Chelsea. L’abonnement annuel au stade Stamford Bridge se négocie par exemple à 946 euros minimum alors que Paris propose les siens à partir de 430 euros.

Comprenez par-là que Paris, s’il veut s’aligner sur la concurrence et faute dans l’immédiat de pouvoir recevoir plus de monde dans son stade, devra nécessairement augmenter ses tarifs à l’avenir. C’est aussi un enjeu d’importance dans l’optique du fair-play financier à moins que le club puisse encore compenser longtemps les manques de la billetterie par des recettes de sponsoring en or.


Top 10 voitures de footballeurs les plus chères par Sportune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.