Ce que les sponsors maillots paient aux clubs de la Premier League

Posté le 15 août 2017 par

x0

Depuis 2012 et la signature d’un deal record, Manchester United a le sponsor maillot le plus généreux de la Premier League. – @MUFC

Gageons qu’avec l’arrivée de Neymar au Paris Saint-Germain, les clubs de la Ligue 1 française dans leur ensemble, vont tirer plus de profits des marques sponsors du foot. Car ils sont tous loin, le club de la capitale compris, de soutenir la comparaison financière, avec ceux qui parrainent les clubs de Manchester United, de Chelsea voire de Manchester City, Tottenham, Arsenal ou Liverpool.

Manchester United a toujours son généreux sponsor Chevrolet, depuis 2012

Ils sont, dans cet ordre, ceux qui présentent les sponsors maillots les plus chers de la Premier League anglaise, saison 2017-2018. Tous compilés dans un tableau, à l’initiative de la plateforme Sportingintelligence. Devant : les Red Devils de Manchester United, depuis la signature d’un deal historique en 2012 (jusqu’en 2021), avec le puissant groupe américain, General Motors, pour sa marque filiale, Chevrolet. La GM verse chaque saison 47 millions de livres (52M€) au club mancunien. Seulement depuis 2016, Chevrolet a cessé toute exploitation de sa marque, en Europe de l’Ouest…

Un record récemment battu par l’arrivée de Rakuten au FC Barcelone

Jusqu’à l’ouverture de cette saison 2017-2018 internationale, ça restait un record mondial. Mais en novembre 2016 dernier, le FC Barcelone a officialisé son partenariat avec le groupe Rakuten, pour un montant de 55 millions d’euros, par exercice, à compter de celui qui débute.

Ce que les sponsors maillots versent aux clubs de Premier League. @SportingIntellience

Chelsea, avec Yokohama, a le deuxième sponsor le plus élevé de la Premier League 2017-2018

Retour au Royaume-Uni et sa très lucrative Premier League, à Londres où Chelsea compte avec le manufacturier japonais Yokohama, le deuxième sponsor maillot le plus cher du pays, à 40 millions de livres (44M€) par an. Ce ne sont là – Chevrolet à Manchester United ou Yokohama à Chelsea -, des sponsors qui ne paient que pour de la présence sur les maillots (et d’autres espaces de visibilité plus mineurs).

A Manchester City et Arsenal, les sponsors maillots sont aussi naming du stade

Ailleurs, comme à Arsenal ou à Manchester City, la combinaison est plus large : les deux clubs sont associés à des compagnies aériennes qui habillent les maillots et donnent aussi leur nom à leurs stades respectifs (Etihad Stadium à Manchester City et Emirates Stadium pour Arsenal), dans le cadre d’opérations de naming. Emirates, puisque l’on en parle, est aussi le sponsor majeur du maillot du Paris SG, à hauteur de 25 millions d’euros la saison. C’est beaucoup en Ligue 1, moins à l’échelle du reste de l’Europe et des clubs de son standing.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.