« Federer est trop Suisse… »

Posté le 13 avril 2012 par

x0

Roger Federer avec Rolex

Roger Federer avec Rolex

C’est le gros point noir du circuit ATP de tennis en ce moment. Les joueurs menacent de boycotter le prochain tournoi de Roland Garros 2012 si un effort n’est pas fait pour une meilleure répartition des dotations des épreuves. A Sportune, on vous avait déjà expliqué comment Federer, Nadal et Djokovic vampirisaient la plupart du business du circuit mondial depuis 5 ans (26% des prize money depuis 5 ans). Les Internationaux de France ont donc tenté de calmer la poudre en augmentant de manière substantielle les dotations de son épreuve pour les 1ers tours de la compétition. Cela sera-t-il suffisant ? Le mal semble peut-être encore plus profond. Et certains joueurs de 2e niveau se demandent s’ils sont vraiment bien représentés pour gérer leurs affaires…

Roger Federer « est un bonne personne, mais trop neutre »

Actuellement, le président du conseil des joueurs se nomme Roger Federer. « C’est une bonne personne, mais trop neutre à mon goût, déplore l’Ukrainien Serguei Stakhovsky dans une interview donnée à un journal de son pays. Il est trop Suisse. quand les joueurs veulent changer quelque chose, il regarde ça de manière trop passive parce qu’il ne veut pas abimer son image. Il ne veut pas parler publiquement des problèmes. Parce que si éclate le scandale d’une grève en Grand Chelem, son nom pourrait être attaché à ça. » Il est vrai que les entretiens avec Roger Federer ces derniers temps sont plus basés sur la légèreté et l’humour que sur des problèmes de business. La preuve avec cette interview détonante accordée par le Suisse à une télé brésilienne.

Nadal meilleur que Federer pour défendre les joueurs ATP ?

Pas franchement tendre avec le Suisse, Stakhovsky se sentirait en fait bien mieux défendu par Rafael Nadal: « Il supporte plus ouvertement l’intérêt des joueurs et je le respecte plus pour ça. Il pense que le conseil des joueurs ne va pas aussi loin qu’il devrait, et c’est pour ça qu’il est parti. » Rafael Nadal a en effet jeté l’éponge, en mars, et rendu sa casquette de vice-président du conseil des joueurs de l’ATP. L’Espagnol n’aurait pas supporté l’immobilisme des instances internationales. Et de Roger Federer ?

Les voitures de Karim Benzema

Image 1 parmi 10

Une Austin Mini pour se fondre en toute discrétion dans le traffic madrilène.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.