Chelsea, FC Barcelone, Tottenham, etc…la stratégie de Nike

Posté le 19 mai 2016 par

x0

Nike est passé à l'offensive pour répondre à sa rivale adidas. - @DR

Nike est passé à l’offensive pour répondre à sa rivale adidas. – @DR

Relativement discret depuis quelques années sur le marché des clubs, la marque américaine Nike entrera dans une phase offensive majeure dans les prochains mois. L’ambition est de déstabiliser son rival adidas. Cinq dossiers relevant chacun d’une stratégie commerciale et financière devant permettre de redresser l’ordre établit par la marque au trois bandes depuis deux saisons, en faisant exploser les investissements des équipementiers auprès des clubs, avec ses signatures avec Manchester United et le Bayern Munich.

Chelsea

Le club a annoncé sa résiliation avec Adidas, cinq saisons avant le terme de son contrat. Cela en coûtera 75 millions d’euros de dédommagement, mais l’argent ne sera pas un problème. Les Blues obtiendrons la même sommes chaque année de la part de Nike jusqu’en 2027 environ, soit 750 millions d’euros pendant 10 ans. Historiquement, Chelsea est l’équivalent londonien de Manchester United sur le marché de la Premier League. adidas ayant chipé les Reds Devils, Nike empoche le contrat avec les Blues. Une réponse donc.


Hommage de Puma au titre de Leicester City par Sportune

Tottenham

Le contrat équipementier du troisième du championnat anglais 2015/2016 est détenu par Under Armour. Un rival qui dérange trop Nike sur le marché américain et qui commence à avoir des ambitions sur le marché Sud Américain et Asiatique. Tottenham est le club référence pour la jeune marque américaine et une cible de choix pour Nike. Under Armour débourse 15 millions d’euros pour le club, la marque à la virgule propose 33 millions. La stratégie ici n’est pas tant de signer les Spurs, mais d’engager Under Armour dans la course et voir sa volonté politique dans ce domaine. Afin d’anticiper un futur rival ou pas.

FC Barcelone

Une première proposition à 85 millions d’euros par an avait été déposée, mais avec la condition d’aller vite. Problème, le club catalan n’avait pas de sponsor, n’ayant pas encore finalisé un deal avec l’état du Qatar ou un autre commanditaire. Lorsque les discussions pour prolonger l’accord ont débuté, le club était en position de force, puis les rôles se sont inversés. Pour finir, Nike accepta de prolonger, moyennant 105 millions d’euros par an, à la condition que le club remporte un titre. Mais également que que le Qatar soit le sponsor et que le club accepte le deal proposé. En agissant comme cela, la marque américaine se présente comme le principal inspirateur de la stratégie commerciale du club catalan, remettant dans le droit chemin certaine dérive post présidentielle qui ont agité le club depuis une année maintenant.

Manchester City

Les Citizens ont ont décidé d’intensifier la pression, mais comme nous l’avons compris avec le FC Barcelone, les dirigeants de Nike n’aiment pas cette situation. Le club Mancunien, qualifié en Ligue des Champions, est actuellement en position de force et les discussions vont durer encore un moment. A moins que Pep Guardiola ne s’engage définitivement avec Nike car sa tendance à signer un équipementier en fonction du club fréquenté (il était passé de Nike à Adidas avec son transfert au Bayern), en fait un point faible qui pourrait être revendiqué par Nike et compromettre l’augmentation souhaitée par City.

Real Madrid

Dans l’aspiration du projet Chelsea, c’est en réalité un leurre et le même scénario que pour Tottenham à une échelle plus ample. Les dirigeants de Nike estiment qu’adidas devra mettre la main au porte feuille pour le club madrilène. Plus de 100 millions au moins. La presse annonçait il y a peu, une offensive à 100 millions par an de Nike. La réaction d’adidas n’a pas été énergique médiatiquement, mais en coulisse les émissaires allemands ont rencontré les dirigeants madrilènes. La stratégie de Nike sur ce dossier et de pousser le plus loin possible son adversaire pour qu’il fasse un investissement record et considéré comme non rentable.

A ne pas manquer/h3>

Tous les nouveaux maillots officiels 2016-2017 en direct

Ça ne le fera peut-être pas gagné la coupe, mais ça lui donnera la classe…


Les crampons exclusifs de Rémy Cabella pour la… par Sportune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.