PSG: Ibrahimovic, un potentiel marketing inexploité

Posté le 6 octobre 2013 par

x0

Zlatan Ibrahimovic , PSG - @Icon Sport

Zlatan Ibrahimovic , PSG – @Icon Sport

Toute la presse en parle, il est le meilleur symbole de la réussite du PSG ces deux dernières saisons et pourtant Zlatan Ibrahimovic cherche-t-il à se faire discret hors des pelouses de football. Le Parisien ce dimanche nous apprend même que l’international suédois fuit les annonceurs toujours plus nombreux à frapper à sa porte pour associer son image à leur marque.

Ibrahimovic est l’incarnation du PSG

« A lui seul, il incarne le PSG en terme de billetterie, de merchandising, explique Gilles Portelle, directeur d’Havas dans les colonnes du journal francilien. Il est aussi un vecteur d’images et développement énorme pour la Ligue 1 ». Zlatan Ibrahimovic, un potentiel marketing inexploité ? « Et oui s’il le voulait, il pourrait devenir une icône publicitaire. Il a tout ce que les marques recherchent (…) Ibra véhicule aussi cette image de « Je suis le meilleur ». Cela peut paraître prétentieux. Mais lui, il le prouve sur le terrain ».

Pas de pub pour Zlatan

Mais voilà. Les pubs et les apparitions sur les écrans de télévision, ce n’est pas le truc d’Ibrahimovic. Là ou d’autres de ses pairs se plient à l’exercice souvent avec intérêt (Cristiano Ronaldo notamment au Real Madrid), la star du PSG expliquait plutôt dans le journal suédois Aftonbladet : « J’ai joué avec David Beckham et au niveau médiatique je n’ai jamais rien vu de pareil. Tout le monde s’y intéresse et veut quelque chose de lui. C’est quelque chose qui se construit et je n’ai pas envie de faire cela pour des petites pubs. Je gagne suffisamment d’argent pour me débrouiller sans ».

Un potentiel marketing inexploité… mais assumé !

Même en ayant la quasi certitude de gagner beaucoup d’argent voire de doubler son salaire en club (Messi, Cristiano Ronaldo ou Beckham avant tirent des bénéfices énormes des sponsors), Ibrahimovic ne tient donc pas à cet effort. Ce serait aller contre-nature et le Suédois au caractère bien trempé n’est pas de ce genre-là. Surtout maintenant, à 32 ans depuis ce jeudi.

A lire aussi : OM-PSG: Un joueur parisien vaut 3 fois plus cher qu’un Phocéen
Et encore : Les 10 athlètes au plus fort potentiel commercial

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.